Comment prendre du temps pour soi

Comment prendre du temps pour soi

Je n’ai pas le temps ? Si vous ne le prenez pas c’est lui qui vous possèdera!

 

Le temps ,notion complexe,à la fois objective et subjective.Oui les jours font 24 heures mesurables et leur durée objective est la même pour tout le monde,vieux ou jeunes,femmes,hommes, riches,pauvres, chômeurs,oisifs, travailleurs à la maison ou à l’extérieur.Mais il y a aussi cette fameuse notion subjective,ce ressenti du temps qui nous appartient en propre et qui est lié étroitement aux sensations,aux émotions,aux souvenirs,aux attentes.

Nous savons ,nous avons toutes expérimenté que le temps passé dans la souffrance physique ou morale(ou simplement dans l’ennui) s’étire atrocement alors qu’ un moment de plaisir,de joie,de bonheur,d’intérêt partagé, si long soit-il nous semble avoir duré une minute.

Il ya surtout ce problème du temps qui a l’air de filer littéralement entre nos doigts à force de courir toute la journée.Les courses,le boulot, le dentiste, les activités extra-scolaires des enfants, le ménage, les trajets en voiture..et puis aussi les embouteillages,les files d’attente, sans compter le zapping incessant sur les réseaux sociaux ,google ou la télé..

En fait le temps même s’il n’ est pas extensible reste maîtrisable dans sa gestion concrète.

D’abord en évitant la précipitation,source de stress ,de ratage et souvent de gaspillage..de temps !      Je me souviens d’une leçon hautement symbolique donnée il y a longtemps par ma prof de piano. J’apprenais-j’essayais- une étude de Chopin qui devait se jouer très rapidement: pour celles qui connaissent , tempo 144 au métronome avec 4 notes à intégrer à chaque mesure.Autant vous dire que c’était pas gagné d’avance. Au bout de la  énième répétition, j’ai dit à mon professeur: » ce n’est pas possible,je n’ai pas le temps de faire 4 notes à 144″ .Brigitte m’a alors donné le meilleur conseil qui fût mais le plus surprenant (pour moi en tout cas): « Au lieu de te précipiter comme un cheval emballé,RESPIRE d’abord et prends le temps de POSER tes mains sur le clavier, profondément, à chaque début de mesure, en SOUFFLANT à partir du ventre . » Et ça a marché; au lieu de rater une note voire deux sur quatre , j’ai réussi au bout de quelques essais;quand j’ai vraiment intégré dans ma tête et mon corps ce qu’elle disait,mes doigts ont suivi. J’avais le temps de placer 4 notes dans le délai qui m’était imparti,de les jouer vraiment parce que je dirigeais mes doigts et que je gérais le temps du métronome au lieu de le laisser me dominer . 

Au sens concret et abstrait du terme donc , 1er conseil:ne perdez pas la mesure du temps . Vous pouvez faire beaucoup de choses dans un temps restreint en vous gardant de toute précipitation incontrôlée. En plus vous éviterez de devoir refaire la même chose ce qui fait perdre du temps encore au lieu d’en gagner.Vous avez toutes en mémoire le gag du pot de moutarde qui s’écrase à terre en 1000 morceaux parce qu’on a voulu prendre très(trop) vite le yaourt derrière ou bien la pile de linge entière qui dégringole en soulevant (encore trop vite) LE pull qui se trouve tout en dessous. Perdre du temps c’est souvent en gagner..

Ensuite, il faut se simplifier la vie .Toutes les tâches ne sont pas urgentes au même titre : la maison propre d’accord, la poussière traquée tous les jours,non. Au boulot quelque soit votre travail il y a les impératifs et le reste: que devez-vous FAIRE aujourd’hui pour  que ca fonctionne ? 

Déléguez tout ce que vous pouvez : accompagner  les enfants à leur cours de tennis ou à la piscine, passer le balai, s’occuper de finaliser un dossier déjà bien avancé..Le conjoint,les enfants, les amies,les collègues,ils existent non? Ils peuvent s’occuper de quelque chose pour vous de temps à autre, vous qui faites tant pour eux!

Renoncez à tout faire vous-même pour que ce soit parfait: c’est votre vision des choses, pas un absolu.Je suis comme toutes les femmes:quand mon mari fait la vaisselle,ça me démange de lui signaler qu’il vaut mieux utiliser les DEUX côtés de l’éponge à la fois pour bien nettoyer les  traces tenaces et qu’il est essentiel de rincer plusieurs fois la serpillière pour frotter . Mais quand je rentre fatiguée et tard et que la vaisselle est faite et les sols  ( à peu près) nettoyés, je suis soulagée et je peux lui faire un câlin au lieu de me mettre au ménage.Le perfectionnisme est avec la précipitation les deux pires façon d’aborder et de gérer son temps.

Mais avant tout ,plus que tout :PRIORISER.Dans votre tête surtout.

 En réalité ce n’est pas tant de prendre du temps pour soi le problème de beaucoup de femmes, mais de le prendre SANS CULPABILISER .Et si vous culpabilisez forcément vous ne profitez pas de ce moment pour vous , un oeil sur le portable l’autre sur la montre.Vous devez vous autoriser à prendre du temps pour vous,vous en donner la permission .

Non vous ne devez pas TOUT et TOUT LE TEMPS  à vos enfants, votre conjoint(e), votre travail,vos ami(e)s..Si vous vous sentez bien dans votre peau,votre tête,votre image,ce bien-être rejaillira sur vos proches. A l’inverse si vous êtes débordée,épuisée,frustrée, toutes ces émotions négatives se déverseront aussi sur eux malgré vous.

Mon père me parlait souvent quand j’étais ado de ce qu’il appelait »l’égoïsme bien compris » c’est à dire bénéfique pour soi et autrui: il entendait par là le fait de s’accorder des plages horaires pour se ressourcer et  ne penser qu’à soi  afin de pouvoir ensuite à nouveau se tourner vers les autres avec de nouvelles forces . »Il faut s’inscrire dans la durée dans tous les domaines de sa vie, me disait-il;et pour cela, ne pas gaspiller à fond et d’un coup toute son énergie. »

J’ajouterais à ces propos hautement philosophiques une petite réflexion personnelle: la notion de temps me paraît être du même ordre que celle de liberté.Il n’y a pas de liberté absolue on est libre ou pas DE…se déterminer à quelque chose,une position,une action.

Idem pour le temps : »j’ai le temps,je n’ai pas le temps » ..c’est flou. J’ai le temps,je décide(ou pas!)  de prendre le temps DE…cela me semble beaucoup plus concret ,perceptible,quanti-fiable. Commencez dès à présent:au lieu de dire « je n’ai pas le temps  « dites vous « je vais prendre le  temps DE…m’occuper de moi. 

Si vous êtes prête à prendre ce temps pour vous, nous pouvons en parler ensemble durant un entretien découverte offert.

OFFRES

A bientôt et n’oubliez pas: vous êtes des femmes à part entière,pas des bouts ou des fragments de féminité..

Author Info

françoise magnière

Pas de commentaires

Poster un commentaire